6 astuces pour consommer malignes

astuces pour consommer malignes

La consommation est pour faire courte « l’achat ». Et si on achetait que ce qu’on a réellement besoin et fuir les tentations alléchantes ? C’est en effet le principe de la consommation maligne et voici la manière de la respecter.

1. Les magasins exclusifs à privilégier

Face à des rayons qui contiennent tout, on sort de notre liste de shopping pour se faire tenter à des futilités. C’est le dessin de notre course au quotidien. Habituez-vous à vous approvisionner chez les boulangers, les pâtissiers, les bouchers et vous n’achèteriez que l’essentiel.

2. Comprendre que la qualité n’est pas forcément du luxe

Les emballages et contenants reviennent chers à la production, ils font partie de vos paies par la suite. Pesez les légumes et fruits semble alors plus judicieux, et on ne ment pas : testez. Restez simplement informé de la saison au risque d’acheter des artifices.

3. Identifier la liste des aliments idéaux

Les poissons produits localement sont plus succulents et frais. De leurs côtés, la biologique labellisée telle AB est une indication de bonne qualité. Les pains et les fromages des commerçants les plus proches de chez nous ne se dissocieront plus de nos petits déjeuner et déjeuner.

4. S’habiller plus malin

On tente de ne pas succomber à des pubs alléchantes. Lorsque la mode change de saison en saison, réveillez votre garde-robe de la saison de l’année d’avant. Si vous voulez une allure neuve, mise dans les petits accessoires.

5. S’orienter vers un achat responsable

C’est-à-dire s’approvisionner chez les fabricants verts qui émettent moins de pollution dans ses chaines de production et réduisent ses usages de matières premières non renouvelables.

6. Miser la récupération

Sachez que d’autres objets peuvent être usés pour en faire une autre, ou tout ce qui est réutilisable ne sera jamais à jeter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *